• Pitaya Mvodka

    La météo du printemps nous déçoit souvent. On rêvait aux premières soirées chaudes, à la piscine et au retour des pissenlits. Finalement le ciel est gris, le sol est imbibé d’eau, les marées sont fortes et les rivières débordent.

    Suite
  • Des biscuits au beurre à découper

    Pour satisfaire les plus prudents qui restent en terrain connu même au rayon des biscuits, j’ai préparé des biscuits au beurre. Ça a donné à mes enfants une activité culinaire puisque ce sont eux qui les ont préparés, de mesurer les ingrédients au maniement de l’emporte-pièce. Pour en faire aussi, vous aurez besoin de :

    Suite
  • Radoune concombre basilic

    Gaspé est enfin entrée dans le monde de la distillation, et avec un gin pas comme les autres. La Radoune promet de vous impressionner avec ses arômates de champignons. Et c’est avec beaucoup d’excitation que nous célébrons l’arrivée de cette magnifique création. Pour lui faire honneur, on a préparé un drink vert et frais comme

    Suite
  • Deux cupcakes pour La Belle et la Bête

    Personne n’a vraiment besoin de se faire prier pour manger un petit gâteau, mais quand une excuse se présente, on saute quand même sur l’occasion. La dernière excuse, c’est la Belle et la Bête. Qui mérite plus un gâteau que celle qui passe sa vie dans une bibliothèque pour éviter de parler à un goujat ?

    Suite
  • Shirley Temple nouveau genre

    C’est joli un Shirley Temple, mais quand on peut le transformer un peu, c’est encore mieux ! Voici une version « lava lamp » du fameux cocktail sans alcool.

    Suite
  • Notre Bloody Caesar

    Saviez-vous que le Bloody Caesar a été inventé à Calgary et que c’est un cocktail typiquement canadien? Si vous ne me croyez pas, essayez donc de vous acheter un Bloody Caesar en Europe pour voir.

    Suite
  • Curaçao en péril

    Nous avons trouvé le cocktail parfait pour le vendredi de la Saint-Jean. C’est bleu et blanc, c’est froid et c’est exquis. Pour être plus approprié que ça, il faudrait qu’il chante du Gilles Vigneault. Depuis plusieurs années, la Saint-Jean est plus politique que festive. C’est triste de fêter une Saint-Jean-Baptiste politique. Moi, je dis « À

    Suite