Tricoter les chaussettes de la schtroumfette

J’ai toujours voulu apprendre à tricoter parce qu’Andy Warhol tricotait. Avec une raison comme celle-là, il est clair que tu attends que ça te tombe sur la tête. Mais c’est bien ce qui m’est arrivé. Je me suis vraiment soudainement retrouvée un jour avec des aiguilles et de la laine pour tricoter des bas entre les mains. J’attendais ce moment depuis longtemps.

Oui, de la laine pour tricoter des bas, parce que chaque laine a son utilité, ainsi va la vie qui va. Je n’ai pas commencé par le plus facile, mais sûrement le plus utile. Des bas de laine, tout le monde en veut, même s’ils ont des défauts.

Votre professeur de tricot privé: Artisanat du Nord

J’ai réussi à tricoter des bas (oui, les deux) avec, comme seul professeur, Artisanat du Nord, qui nous présente des tutoriels si clairs que vous n’avez pas de raison de ne pas essayer.

Les premiers outils requis  sont la patience et la persévérance. La patience, c’est pour recommencer au minimum 16 fois votre premier montage élastique. La persévérance, c’est pour faire le deuxième bas. Il faut le dire, après avoir terminé un bas, même si on l’a bien réussi, on est juste à moitié content. Il existe ce qu’on appelle le « second sock syndrome ». En gros, c’est l’envie d’arrêter après le premier bas. Mais un bas seul, c’est très triste. Alors, on ne lui fera pas ça!

Ensuite  il vous faut 4 ou 5 aiguilles à tricoter de grosseur 2,5 millimètres (moi j’en utilise 5, mais 4 ça marche). Pour la laine, prévoyez une balle de 150 grammes par bas. Il existe des balles de laine pour bas dont la couleur change à mesure que le tricot avance, ce qui donne de belles chaussettes rayées. Je vous les conseille pour une première expérience. Ça donne un résultat d’expert et c’est motivant, parce qu’on veut toujours finir une couleur avant d’aller au lit.

Comment faire?

Pour débuter vos bas, il faut commencer par réaliser un montage élastique. C’est ce qui va permettre au bas de tenir sur votre mollet. Pour les rangs suivants, vous devez y allez en alternant des mailles à l’endroit et à l’envers. Si comme moi vous partez de nulle part, Phildar vous explique comment faire une maille à l’endroit (point mousse) et une maille à l’envers (point jersey).

Artisanat du Nord ne vous abandonne pas au moment le plus important, leurs tutoriels vous expliquent très bien comment fabriquer le talon et la pointe du pied. Là, ça se corse un peu, mais rendu à cette étape il est trop tard pour abandonner.

Level up!

Si vous êtes passés à travers cette première expérience, vous êtes prêts pour de nouveaux défis. Laissez-vous tenter par un modèle de bas qui vous fait rêver. Ravelry a sûrement ce qu’il vous faut. Ce site réservé aux fans du tricot offre des milliers de patrons de bas. On vous demande de vous enregistrer pour y accéder, mais c’est simple et les patrons sont gratuits.

Pour ma part, j’ai eu un coup de foudre pour les chaussettes de la schtroumfette d’Élise Dupont. C’est le modèle qui m’a motivée à commencer une deuxième paire de bas. Et ça m’a permis d’expérimenter le tressage en tricot. Le résultat n’est pas parfait, mais j’ai adoré faire ces bas.

Quelque chose à ajouter?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *