Toutes les fins de Cyberpunk 2077

Après avoir joué 100 heures à Cyberpunk 2077, obtenu plusieurs trophées et développé vos compétences, vous pensez probablement que le jeu touche à sa fin. Sachez qu’il vous reste encore pas mal d’heures de jeu, à cause de toutes les fins.

Évidemment, l’article qui suit est truffé de spoilers. Vous voilà prévenus.

Au moins sept fins

À ma connaissance, il y a au moins sept fins à Cyberpunk 2077. Parmi celles-ci, il y en a deux que je considère comme des « bonnes fins ». Mais tout ça est très subjectif.

Pour obtenir la dernière fin mentionnée ici, la plus légendaire à mon avis, il vous faudra probablement refaire un tiers du jeu.

C’est pour cette raison que je dis qu’il y a sept fins « à ma connaissance ». Le jeu est tellement rempli de petites surprises que ça ne m’étonnerait pas du tout qu’il y en ait d’autres.

Il faudra d’ailleurs que j’essaie de passer la frontière après une mission dans les Badlands, juste pour voir…

Le début de la fin

Quand Hanako se décide enfin à vous rencontrer en personne, c’est le début de la fin. Elle vous invite au bar pour vous expliquer comment vous séparer de Johnny, et c’est tout ce que vous avez besoin de savoir. Si vous avez vu cette scène, vous ne pouvez plus reculer. Vous devrez choisir comme l’histoire se termine.

À ce moment, votre santé se met à se détériorer à vitesse grand V (ohoh!) et vous devez vite mettre un terme à ce mal qui vous ronge.

La mission Arasaka

Une fois sur le toit, Johnny nous dit de ne pas aller avec Arasaka parce qu’on y perdrait notre âme. Pendant qu’il le dit, c’est écrit derrière « Secure your soul ». C’est clair que c’est une mauvaise idée. Ça ne pourrait pas être plus clair. Arasaka, c’est le diable. Pourquoi on ferait ça?

Parce qu’on n’écoute jamais les conseils de personne, voilà pourquoi. Et puis Hanako était plutôt sympathique et convaincante. On se dit pourquoi pas?

Eh bien on a tort!

La mission commence avec Hanako qui doit être libérée de la maison de son frère et elle se termine au coeur de la tour Arasaka, avec son frère déchu à qui il ne faut pas faire de mal. En chemin, vous verrez le construct de Jackie et vous comprendrez rapidement que ça n’a rien à voir avec le construct de Johnny.

Une fois la connexion établie au point d’accès, V se retrouve coincée dans l’espace avec le pire personnel hospitalier du monde, suite à une opération visant à enlever la relic qui a complètement anéanti Johnny.

Johnny est mort. C’est déjà affreux. Et puis deux choix s’offrent à nous.

1- V peut retourner sur terre et mourir dans quelques mois après avoir déçu tout le monde. (Voyez la fin complète ici)

2- V peut signer un contrat bien louche pour se retrouver dans la prison des âmes sous le contrôle total d’Arasaka.

Les deux fins Arasaka sont mauvaises et Misty ne manque pas de nous en faire part en tirant nos cartes pendant le générique.

La mission avec Johnny et Rogue

Si Johnny réussit à convaincre V de lui laisser les commandes, l’aventure dans la tour Arasaka prend immédiatement un tournant qui a plus de gueule.

Rogue, après s’être brièvement laissée désirer, prépare un arsenal digne de la plus belle rébellion du futur. Elle a raté son coup une fois, mais visiblement, elle n’a pas l’intention de recommencer.

C’est donc armés jusqu’aux dents et chaussés de bottes anti-gravité qu’on arrive par le toit de la tour. Il ne reste plus qu’à descendre jusqu’à la salle de commandes.

C’est assez facile jusqu’à la rencontre avec Adam Smasher (qui tue Rogue). Après, on apprend par Alt que le corps de V rejette désormais son esprit et qu’il appartient désormais à Johnny Silverhand.

Johnny peut :

1- Garder le corps et vivre une vie de vieux rockstar en aidant un jeune à confronter son père et à prendre confiance en lui. C’est une fin plutôt heureuse, si vous êtes fans de Johnny.

Sinon, Johnny peut :

2- Laisser V reprendre son corps malgré ses protestations. V sera alors propriétaire du bar de Rogue et partira pour une mission vers le casino Arasaka (qu’on ne voit pas). Si vous êtes avec Judy, elle vous quittera. So vous êtes avec River, il ne sera pas ravi, mais il vous attendra.

La mission des Aldecaldos

Les Aldecaldos, c’est votre famille. Ils sont prêts à mourir pour vous. Johnny a beau ne pas être d’accord, ça reste la fin la plus naturelle pour V.

Vous commencerez par faire la fête dans les Badlands et conduire cet horrible véhicule volant jusqu’à la tour Arasaka. Une fois sur place, vous devrez battre les gardes, puis monter jusqu’à la salle de commandes.

Si Alt vous aide, l’intérieur de la tour ira très vite, mais Saul ne sera pas impressionné.

Puis, encore une fois, deux fins s’offrent à vous : donner le corps de V à Johnny ou le garder pour vous.

Le donner à Johnny est bien gentil, mais il n’en veut pas vraiment et Rogue le déteste de vous avoir laissé faire. Mais la fin est presque identique à celle de vieux rockstar dans la mission avec Rogue. C’est somme toute une assez bonne fin.

Si toutefois vous gardez le corps, c’est vous qui partirez avec les Aldecaldos (et Judy si c’est elle que vous avez appelé). C’est probablement la fin la plus heureuse du jeu.

Se suicider

Tout ce que Alt peut vous proposer, c’est de vous transformer en construct et de faire disparaitre Johnny. De vous tuer tous les deux en somme.

Si vous avez envie d’abréger les choses et d’éviter des morts inutiles, vous pouvez vous suicider sur le toit.

Ce n’est pas une fin très heureuse, ni très longue, mais voyez ce que ça donne ici.

La fin la plus badass de Cyberpunk 2077 (fin secrète)

Dans le même esprit, vous pouvez vous lancer dans une mission suicide avec votre nouveau meilleur ami, mais seulement si votre relation avec Johnny est impeccable.

Si vous lui avez dit ce qu’il faut à sa tombe, et que vous avez dit à Johnny et aux autres que Smasher devait mourir, il y a une fin spéciale.

Commencez par dire à Johnny que lui et Rogue devraient y aller ensemble, mais choisissez de réfléchir. Après 10 minutes environ, Johnny vous proposera de partir ensemble en mission suicide.

Aucun ami ne meurt, on devient une légende, et c’est comme ça qu’on devrait être à Night City, si vous voulez mon avis.

Quelques petits trucs que j’ai remarqués

  • À la fin du jeu, des personnages différents nous parlent d’une certane manière selon ce qu’on a fait. Dans mon cas, par exemple, Misty lit mes cartes et Rogue me fait la morale. J’ai vu dans d’autres vidéos que Mama Welles peut être là aussi. Moi, je ne la voyais pas. Probablement que pour la voir, il faut lui envoyer le corps de Jackie Welles.
  • Le poème qu’Alt récite pendant que vous marchez vers le puits de lumière s’appelle « La Traversée vers Byzance », et est de William Butler Yeats. (Lisez-le ici.) Il représente un voyage métaphorique vers le paradis.
  • Si vous obtenez la fin secrète, c’est La chanson d’amour de J. Alfred Prufrock qu’elle lira. Peut-être parce que V et Johnny là tous les deux.
  • Johnny ne se désintègre pas quand on l’envoie avec Alt, contrairement à V. Peut-être que sa relation avec elle change quelque chose. Peut-être aussi que son construct est tellement élaboré qu’il est une entité à part entière. Il était, après tout, plus élaboré que celui de Jackie.
  • Dans la finale de l’espace, suite à la mission de Rogue, on va au casino Arasaka chercher quelque chose qui pourrait nous permettre de survivre. Ce serait une excellente excuse pour un DLC, je trouve. C’est peut-être ce qui s’en vient.

Et c’est tout. Si je trouve autre chose, je viendrai l’ajouter. Et si vous trouvez autre chose, n’hésitez pas non plus à me le dire.

Laisser un commentaire