• Boris Vian: un touche-à-tout de génie

    Boris Vian. En voilà un dont recherchistes et biographes divers n’auront peut-être pas fini de faire le tour, tellement les domaines qu’il a abordés furent nombreux et variés. Aussi, je me contenterai de relever les faits de sa vie et de sa carrière que je considère les plus marquants, tout en donnant, j’espère, la mesure

    Suite
  • Une drôle de race: les chiens de BD

    Sans que le chien soit mon animal favori, il reste que je ressens toujours une certaine joie quand il apparaît dans une bande dessinée. Dans l’histoire de ce médium, ces animaux se sont taillés une place de choix, soit comme fidèle compagnon de leur maître, soit dans une série qui leur est consacrée à part

    Suite
  • Quelques à-côtés d’Astérix

    S’il est une série de bande dessinée et un personnage dont le succès a été aussi fulgurant que durable, c’est bien Astérix. En ce qui me concerne, en plus d’avoir égayé mon adolescence, il m’a aussi ouvert la porte à l’univers de la BD. Ici je ne ferai pas l’historique d’une série que tout le monde

    Suite
  • Philémon : Quand l’absurde rencontre le fantastique

    Pour ceux qui, comme moi, rêvent de s’évader dans un monde imaginaire (par un autre moyen que la drogue, j’entends), je vous propose un de mes héros de bande dessinée qui remplit fort bien ce but: Philémon. C’est par le dessinateur Fred (ou de son nom complet Frédéric Othon Théodore Aristidès) que le personnage voit

    Suite
  • Shenzhen: un dessinateur un Chine grise

    Parmi les genres qui se prêtent bien à la bande dessinée, l’un d’eux est le récit de voyage. Sans doute parce que si le dessinateur a suffisamment le sens de l’évocation, il peut dépayser complètement le lecteur. C’est le signe d’un travail réussi, les images ayant souvent plus d’impact que les mots. Et dans son

    Suite
  • La chienne à Jacques: entre moquerie et compassion

    Explorons des expressions de notre langage courant pour constater encore une fois qu’il en est de fort pittoresques de par leur éloquence, telle l’expression La chienne à Jacques. D’abord, une précision: l’expression complète est en fait s’attriquer ou être attriqué comme la chienne à Jacques. Ici, j’en profite pour mentionner deux choses: Attriquer s’emploie pour

    Suite
  • La zizanie: amertume et bulles vertes

    En 1970, René Goscinny et Albert Uderzo publient le 15ème album des aventures d’Astérix, au titre assez intriguant: La zizanie. Celui-ci se sera révélé être un des sommets de la série, où l’humour contrebalance efficacement un récit où la nature humaine n’est pas dépeinte sous son meilleur aspect, il fait bien le dire. Le scénariste

    Suite