Quel film Ghibli faire écouter aux enfants?

Le Studio Ghibli débarque enfin sur Netflix. Pour ceux qui ne connaissent pas le studio, le choix des films peut être complexe. Afin de mieux comprendre ces films qui sont loin des classiques de Disney, voici un survol.

À quoi ça ressemble, un film du studio Ghibli?

Contrairement à plusieurs films de Disney, qui établissent très rapidement qui est le gentil, qui est le méchant, et pourquoi c’est le gentil qui doit gagner, le studio Ghibli offre des personnages élaborés.

Les méchants ne sont pas toujours agressifs. Souvent, même, on aime les méchants à la fin des films. C’est le cas notamment de Yubaba, la propriétaires des bains dans Le voyage de Chihiro.

Les gentils ne sont pas que gentils non plus. Ils se fâchent, font des erreurs et se font des ennemis. Même Kiki, la plus généreuse des sorcières, se trompe, trébuche et pose des jugement hâtifs.

L’amour et l’amitié

Contrairement à Disney, le studio Ghibli ne met pas non plus l’amour au centre des intrigues. C’est plutôt l’amitié et la famille qui font partie des histoires. L’entraide et la générosité y sont primordiales.

Les besoins primaires y sont aussi constamment illustrés. Les personnages mangent, dorment, se lavent et ont besoin de parapluies.

Ghibli studio ghibli food GIF - Find on GIFER

Ces thèmes sont beaucoup plus près de la vie des enfants qu’une histoire d’amour qui se termine en mariage précipité, quand on y pense.

En plus, la musique, généralement composée par Joe Hisaishi, est extraordinaire. Il est un peu le John Williams des films pour enfants, si je peux me permettre la comparaison.

Quel film choisir?

Il faut tout de même savoir que les films du studio Ghibli ne sont pas tous conçus pour les jeunes enfants.

Princesse Mononoke, par exemple, comporte des scènes assez violentes où des démons font rage. Ce n’est vraiment pas un film pour enfant.

Nausicaa et la vallée du vent n’est pas non plus un film que je conseillerais aux très jeunes enfants.

Ce sont d’excellents films, comprenez-moi bien, mais ils sont plutôt adaptés pour les enfants de plus de 10 ans.

Si vos enfants sont très jeunes, vous pouvez commencer par leur faire écouter Mon voisin Totoro. C’est un film tout doux qui raconte l’histoire d’une famille qui emménage dans une nouvelle maison.

Kiki la petite sorcière est aussi un excellent film pour les petits. C’est l’histoire d’une petite sorcière qui doit reprendre confiance en elle. Pour un enfant qui manque de confiance et qui peine à se faire des amis, c’est extraordinaire.

Les films du Studio Ghibli selon l’âge

  • Mon voisin Totoro* (3 ans et plus)
  • Kiki la petite sorcière* (3 ans et plus)
  • Ponyo (3 ans et plus)
  • Arrietty, le petit monde des chapardeurs (5 ans et plus)
  • Le château ambulant* (8 ans et plus)
  • Le château dans le ciel (9 ans et plus)
  • La colline aux coquelicots* (9 ans et plus)
  • Le voyage de Chihiro* (Spirited away) (9 ans et plus)
  • Le royaume des chats* (9 ans et plus)
  • Si tu tends l’oreille (9 ans et plus)
  • Nausicaa et la vallée du vent (10 ans et plus)
  • Porco Rosso (11 ans et plus)
  • Souvenirs de Marnie (11 ans et plus)
  • Souvenirs goutte à goutte (11 ans et plus)
  • Le vent se lève* (11 ans et plus)
  • Princesse Mononoke* (12 ans et plus)
  • Le tombeau des lucioles* (18 ans+, pour la charge émotionnelle)

Je ne propose pas le film Pom Poco parce que l’idée d’animaux qui utilisent leurs testicules comme parachute est vraiment étrange, même pour un fan. Évidemment, si ça vous intéresse de voir tous les films, allez-y. Je conseille tout de même de le regarder avant de le faire écouter aux enfants, question de vous faire une idée. Je n’ai pas non plus ajouté Les contes de Terremer parce que ce n’est pas très bon.

J’ai mis un astérisque à côté des films qui valent, selon moi, 10 sur 10.

Ça ne veut pas dire que les autres sont mauvais. Ils méritent tous au moins 8,5 sur 10. Mais selon moi, vous ne comprendrez pas aussi bien l’univers Ghibli si vous commencez par Souvenirs de Marnie, par exemple. C’est pourquoi j’ai fait cette distinction.

Des films complexes

Comme je disais, ces films d’animation japonais sont complexes. Ils véhiculent des messages auxquels nous ne sommes pas toujours habitués. Il est donc possible que vous voyiez dans ces films des sujets qui vous semblent… particuliers. Je pense notamment à La colline aux coquelicots et à la filiation compliquée des deux protagonistes.

Néanmoins, ce sont de grands films qui nourriront l’imaginaire de vos enfants comme rien d’autre ne pourrait le faire.

N’hésitez pas à me donner votre opinion après en avoir regardé un. Je suis une grande fan.

P.S. J’en veux plus!

Si, comme moi, vous êtes d’immenses fans et que vous ne savez plus quoi faire de votre peau après avoir vu tous les films, je vous propose de revisiter quelques-unes des premières créations d’Hayao Miyazaki, un des fondateurs que je perçois comme l’âme de Ghibli.

La série Heidi a employé Hayao Miyazaki en tant que stagiaire. La série Sherlock Hound aussi, a impliqué Miyazaki et elle a très bien vieilli.

Ce sont d’excellents compléments à votre connaissance de cet univers extraordinaire.

Quelque chose à ajouter?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *