Les recettes de Cyberpunk 2077 : le Jackie Welles

Ah Jackie, Jackie, Jackie. Le fils de Mama Wells. Un chic type parti trop tôt. L’amoureux de Misty. Notre ami. On l’aime, ce vieux louchon. C’est pour ça qu’on boit ce cocktail à sa santé.

L’Afterlife et les cocktails de légendes

À l’Afterlife, le bar des fixers, on sert un peu de tout. Des missions, des claques, des mauvaises décisions et des cocktails. Et parmi ces cocktails, il existe une collection de cocktails de légendes.

C’est Jackie qui nous en parle au cours d’une de nos premières missions, en buvant un Johnny Silverhand.

Cyberpunk 2077: Who is Jackie Welles? - Cyberpunk 2077 Zone - Cyberpunk City

Parce qu’il adore le concept et qu’il est lui-même presque légendaire, il mérite bien un verre à son nom, non?

La recette du Jackie Welles

À Night City, tout le monde est malfaisant à sa façon. Pas surprenant, donc, que même les recettes soient détournées.

La recette du Jackie Welles consiste à mélanger :

  • 2 oz. de vodka
  • Un peu de bière de gingembre
  • 1 oz. jus de lime
  • Un peu d’amour

Vous l’aurez reconnue, c’est la recette du Moscow Mule, Plagiat, vous dites? Meh.

De toute façon, le nom n’avait même pas été traduit convenablement en français. Je n’ai donc aucun scrupule à l’appeler désormais « Le Jackie Welles ». (Tiens, ces traductions louches, ça me rappelle quelque chose…)

Mes ingrédients

Pour faire honneur à notre bon vieux bandit, j’ai choisi une bonne bière de gingembre : la Fever-Tree.

Son goût de gingembre est prononcé et c’est ce qui fait toute la différence dans ce cocktail. (N’essayez même pas de la remplacer par du ginger ale, à moins de vouloir avoir l’air de faire partie des Wraiths).

La préparation

Mélangez bien vos trois ingrédients dans un shaker rempli de glace et versez le tout dans un verre rempli de glaçons.

Vous allez voir, c’est divin. Parole de Moscovite!

Et pour ce qui est de la touche d’amour, disons que ce sera l’amour qu’on porte à Jackie qui fera le reste…

Laisser un commentaire