Voir des visages partout et avoir de la peine pour des objets

Est-ce que ça vous arrive de regarder une chaise que vous venez de jeter et d’avoir de la peine pour elle ? Avez-vous l’impression que votre pomme de douche vous fait des gros yeux ? Ou que la vieille poupée aurait éternellement de la peine si vous la jetiez ?

Ce n’est pas rare qu’on prête des émotions ou des intentions aux objets. Spike Jonze s’en était même servi en 2007 pour vendre des lampes Ikea et nous traiter de fous, par la même occasion.

S’il réussit à nous faire de la peine pour une lampe, c’est parce que nous faisons de l’empathie avec elle pour plein de raisons.

Prêter une âme aux objets

Prêter des intentions et des comportements humains à des objets ou à des animaux, comme quand on fait parler notre chat, s’appelle de l’anthropomorphisme. L’humain en fait depuis toujours si on se fie à la sculpture d’homme-lion de la grotte du Stadel qui date de plus de 40 000 ans.

L’anthropomorphisme a aussi donné naissance à de nombreux personnages de la culture populaire. On peut penser au Lièvre de Mars d’Alice au pays des Merveilles et à Bugs Bunny, pour ne nommer que ceux-là.

L’animisme : quand les objets font partie d’un tout

Parfois, c’est plutôt une croyance en une force vitale qui anime les éléments naturels et les objets. C’est ce qui nous fait prêter une âme aux choses que l’on possède. Quand c’est le cas, on parle plutôt d’animisme.

La plupart des religions contiennent une part d’animisme, même si l’animisme en tant que tel n’est pas attaché à une religion spécifique.

Entre six à quatorze ans, la plupart des enfants prêtent des âmes à leurs jouets et aux objets. C’est de l’animisme aussi.

Voir des visages partout

Drunk hook vs sober hook - Imgur

Le fait de voir des visages partout, c’est autre chose. C’est ce qu’on appelle la paréidolie. Une illusion d’optique causée par notre cerveau qui essaie d’associer ce qu’on voit à des choses qu’on connaît déjà. C’est ce qui arrive avec la fameuse Tête d’indien en Gaspésie. Ça explique aussi la photo du visage sur Mars.

Depuis un bon bout de temps, ces visages qu’on voit partout alimentent aussi l’humour du web. C’est le cas pour ce crochet saoul que vous avez probablement déjà vu passer.

Un musée japonais des visages

C’est tellement fascinant de voir des visages partout qu’un musée de pierres en forme de visages a vu le jour à Chichibu au Japon. On l’appelle le Chinsekikan, ce qui veut dire Palais des roches étranges.

Les pierres en forme de visage portent aussi un nom spécifique, jinmenseki.

Le musée en renferme plus de 1700 et la pierre la plus populaire de ce musée ressemble à Elvis.

(Peut-être que je pourrais envoyer ma roche de Spiderman au Japon…)

Quelque chose à ajouter?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *